Mardi 19 Septembre 2017

Nos rubriques :

Unité et émotion poétique

 

André WOGENSCKY

 

Achitecte Membre de l'Institut - Académie des Beaux Arts

 

Unité

Le Corbusier comprit que, dans un village, il existe un lien entre les habitants qui se perçoivent comme membres d’une certaine communauté.
Entre eux existe un lien ce n’est pas le cas dans nos villes actuelles ou les habitants sont trop nombreux, se sentent dispersés sans liaison entre eux.
Proposant des habitations d’environ 300 familles, il voulut établir entre elles ce sentiment de faire partie d’une même équipe. Il créa ainsi une unité sociale.
Les quelques unités d’habitation réalisées ont confirmé cette convivialité.
Dans chacune d’entre elle s’est créé spontanément entre les habitants un lien surtout culturel. Chaque famille garde son indépendance et sa liberté. Mais entre les familles se crée spontanément une liaison éprouvée et pensée par les habitants. Chacun se situe dans la société comme un membre d’une sorte de communauté.
Le Corbusier attache une très grande importance à cette unité. C’est pour cela qu’il nomma ces nouveaux immeubles des unités d’habitation. 
 

Emotion poétique

Quelle que soit l’importance qu’il attache à cette organisation fonctionnelle et à cette valeur sociologique, le but suprême de Le Corbusier est le bonheur des habitants. Son architecture veut procurer à chacun la beauté et l’émotion poétique. Comme un sculpteur il travaille la beauté des volumes. Il règle avec précision les rapports entre toutes les dimensions. Il invente une gamme de proportions qu’il nomme le "Modulor". Regarder une façade de l’Unité d’Habitation, c’est voir une multiplicité de formes qui s’intègrent dans une unité. C’est une musique qui se voit. Les volumes sont la fois multiples et un. Avec force Le Corbusier ramène le compliqué au simple, le chaos à l’ordre, la pluralité à l’unité et l’agitation au calme.
Les couleurs des loggias rendent l’architecture vivante et gaie. Il voudrait qu’aux habitants elle donne de la joie. Il ne fait pas une architecture qui se contemple. Il fait une architecture qui se vit.


Association des Habitants du Corbusier, contactez-nous !